Robot au service des Ressources Humaines

Robot au service des Ressources Humaines

Le robot qui voit si tu mens

Un brevet de 82 pages intitulé « Interactive Fact Checking System » vient en effet d’être déposé par LinkedIn. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une vérification instantanée d’informations. Le système est capable de « vérifier l’exactitude des informations » en les comparants à d’autres informations trouvées sur Internet. Ensuite, une indication est donnée à l’utilisateur : en d’autres termes, si tu mens, LinkedIn pourra t'avertir. Le système pourra également interagir avec toi pour éviter les faux positifs et affiner la pertinence des alertes. Et le réseau social a prévu tout type de sources et de process pour vérifier les données : moteurs de recherche, messagerie, réseaux sociaux, reconnaissance vocale, faciale, biométrique, traduction de sources étrangères, etc.
Il sera aussi capable de vérifier les informations que tu donnes sur une entreprise. Ainsi, si tu indiques travailler pour « l’entreprise la plus rentable de son secteur » par exemple, le réseau social sera capable de vérifier cette information.

Read More Read More

Les objets connectés (voitures)

Les objets connectés (voitures)

Les objets connectés

Les voitures connectées

Alors que les constructeurs automobiles ne sont pas encore prêts à livrer des voitures totalement autonomes chez votre concessionnaire local, a déclaré Kerry Johnson, chef de produit pour le secteur automobile subsidiaires BlackBerry QNX Software Systems (60 millions de voitures dans le monde), nous sommes certainement sur la voie de les concrétiser. En fait, il a résumé les données d'un certain nombre de constructeurs automobiles et les experts de l'industrie en disant que les voitures semi-autonomes seront disponibles dans les 5 prochaines années et, en 2040, entre 70% et 75% de tous les véhicules seront entièrement autonome.

L'un des secteurs industriels le plus conséquent au monde est l’automobile. C'est la raison du nombre important d'innovation dans ce secteur. Par exemple, Ford mise sur une complémentarité du GPS pour ses voitures hybride. En effet, en fonction du dénivelé de l’itinéraire, le véhicule saura qu’il aura besoin de plus de puissance électrique à la venue d’une montée. C’est une manière d’optimiser la fonction électrique des voitures hybride.

Les capteurs seront indispensables dans les industries, notamment dans la maintenance pour changer une pièce avant même qu’elle ne créée la panne ! L’avantage des capteurs permet la diminution du nombre d’accident comme par exemple dans les voitures par le biais d’option anti-collision, détection de l’endormissement, voyant avertissant une voiture dans l’angle-mort, la sécurité routière est un facteur primordiale.

La Google Car a dépassé les millions de kilomètres en autonomie sur les routes américaines et n'a pour l'instant crée aucun accident comme en atteste le bilan parfait de Google Car (les seuls accidents où les voitures autonomes ont été impliquées l'ont été par fautes humaines).
Apple n'est pas en reste car ils ont prévu Apple Car (pratiquement) autonome pour 2019. Pourquoi pratiquement autonome, car Apple sait que les Etats (comme la France et l'Europe) n'autorisent pas les voitures sans chauffeur, la loi est explicite : les voitures doivent obligatoirement avoir un conducteur derrière le volant. La stratégie d'Apple est de proposer un produit de grande qualité dans les normes des pays, en gros de ne pas mettre la charrue avant les bœufs.
Pour rester dans le sujet des voitures connectées, dans les centres de recherche de BMW, la question posée est la suivante : "A quoi peut servir la voiture individuelle si on ne la conduit pas". Remise en question intégrale, car le confort de conduite et la sécurité n'est plus au rendez-vous comme tu peux le voir sur cette vidéo, la concept car BMW.

Et pour clore le dossier voitures connectées, il faut savoir que les innovations majeures en termes de sécurité routière ont été développées et tester par les camions, le chauffeur routier est en phase de disparaître dans un avenir proche. D'ailleurs ça me rappelle un article en tant que digital natif je me demande si je dois passer le permis.

Read More Read More

Prédiction par les données : big data

Prédiction par les données : big data

La prédiction par les données : big data

J'avais parlé précédemment du monde du digital natif, le mobile est la chose la plus personnelle que nous possédons et pourtant c'est l'objet le plus perméable en ce qui concerne nos données.
Je parlais de l'ère de la prédiction, chose véritable grâce aux smartphones, prend pour exemple ceci :

Si on utilise la donnée de géolocalisation pour déterminer les habitudes. Cette data nous la croisons avec les données de accéléromètre. Ce mix de data nous permet de comprendre quel déplacement nous utilisons. La personne est en taxi, bus, vélo ou à pied. On ajoute à cela on ajout le langage contextuel. Par conséquent si tu as rendez-vous avec Olivier, la prédiction saura si c'est le Olivier de telle entreprise et non Olivier ton meilleur ami. L'assistant pourra déterminer l'adresse du rendez-vous (si elle venait à manquer). C'est en croisant toutes ces données + les données environnementales météo, trafic routier etc.

L'assistant sera capable de prédire un comportement comme évoqué ci-dessus ; un rendez-vous professionnel et que tu te déplaces en taxi pour aller voir Olivier qui travaille dans telle entreprise.

Read More Read More

[video] Le monde des objets connectés

[video] Le monde des objets connectés

Comment voir le monde de demain ?

Chaque semaine dans le monde, un million de personnes supplémentaires s’installent en ville. À ce rythme, 70 % des êtres humains seront urbains en 2050 (ONU). Mais à quoi ressemblera la ville de demain ?

Objets connectés

Nous avons découvert un spot par la société SPP, société norvégienne qui propose des solutions d’épargnes et d’assurances. Cette société a pour valeur le placement des fonds dans les entreprises soucieuses de l’environnement : « En date d’aujourd’hui, nous avons exclu environ 172 entreprises et 30 pays de nos investissements. Nous avons également une norme minimale pour les fonds provenant d’autres fournisseurs. Le Fonds, par exemple, ne pas investir dans des entreprises dont l’activité principale contribue à de graves dommages à la vie et à la santé » (Source)

Dans la vidéo que nous vous présentons aujourd’hui va vous permettre de prendre conscience que nous vivons dans un monde avec ses propres limites particulièrement dans les ressources et que nous pouvons plus produire en polluant la Terre et en laissant une dette écologique monstrueuse à la génération suivante.

Ainsi vous pourrez slider de gauche à droite pour voir les deux sortes de visions du monde de demain :

Read More Read More

Le monde du digital natif

Le monde du digital natif

Je suis un digital natif car j'ai touché mon premier clavier à l'âge de 4 ans (c'était un Amstrad PC1512 pour les geek).

Je dis à mon entourage que cette année 2015 est une charnière importante en matière de connexion Internet. En effet cette année il y a eu plus de connexion en six mois que depuis l'existence d'Internet ! C'est incroyable, autre fait cette année, le nombre d'objets connectés est plus nombreux que le nombre d'humain sur Terre. Nous sommes dans l'ère informatique de la suggestion (quand tu commences à taper ta recherche sur Google,  et il trouve la fin de ta phrase par exemple).

Image 1

L'année prochaine nous seront dans une nouvelle ère, l'ère de la prédiction.

Read More Read More

Ecris sur une page blanche

Ecris sur une page blanche

Écris sur une page blanche

J'ai écrit Amour Déraison tous les jours. La page blanche, ne reste pas longtemps blanche. Le plus souvent j'écris directement lorsqu'il m'arrivait quelque chose. Une idée, une pensé, une action qui se déroule devant moi. J'écris sur mon Blackberry (écriture bien plus intuitive que n'importe quel autre téléphone) tout le temps. Dès que l'envie se fait sentir je passe à l'action, en apposant les mots les uns à la suite des autres ; j'écris.

Une envie

Pour tout ceux qui essai d'écrire, il faut savoir s'écouter. Ecouter son corps plus précisément. L'envie c'est une sorte d'étincelle au fond de soi, c'est très léger, comme une petite excitation sans savoir pourquoi. Mais il suffit d'aller boire un verre ou regarder un tram passer pour que cette étincelle s'éteigne immédiatement. J'ai remarqué que les éléments (eau, terre, feu, éclair) sont des choses qui nous capte, qui n'est jamais resté des heures devant un feu de bois à regarder les flammes ? Qui n'a jamais pris le plaisir de glisser ses mains, ses doigts dans le sable brûlant à la recherche de la fraîcheur ? Qui n'a jamais été fasciné devant une cascade d'eau (pourtant c'est de l'eau qui tombe et l'eau vient des nuages donc qui tombe aussi donc rien d'extraordinaire !)

Il m'arrive d'avoir cette étincelle juste quand j'ai ma tête bien calée et reposée sur mon oreiller, je ferme les yeux, dans le silence je commence à m'en aller, mais là arrive mille idées. Si je me lève pas pour les écrire c'est sûr et certain à 2000 % que ces idées seront enfouis dans mon inconscient et impossible qu'elles ressortent le lendemain, ni autre jour de l'année. Alors maintenant je me lève et je prends cette étincelle et j'écris pour qu'elle devienne braise.

Une fois la braise maintenu, j'écris encore et encore, par l'action apporte l'action et la réflexion arrive ensuite. La majeur partie de mes écrits sont faits d'un seul jet. Parfois je vais dans tous les sens mais c'est un autre sujet que je pourrais aborder : comment canaliser sa braise, ses écrits.

Read More Read More

La musique qui m'inspire

La musique qui m'inspire

La musique raconte une histoire.

Ecrire une histoire c'est un début, un milieu et une fin. Processus vital infini qui anime tout ce que l'on voit. Je dois dire que pour l'écriture de mon roman j'ai été beaucoup influencé par la musique (c'est l'une des raisons que je les citent directement dans mon ouvrage pour plonger le lecteur dans les mêmes ondes sonores que moi). Si je devrais apporter une révolution dans les livres numériques serait l'ajout de données multimédia dans les écritures qui permettront d'illustrer l'histoire, mais ceci est un autre sujet.

La musique a un rôle social, en partageant ses playlists ou ces musiques du moment. La musique a un rôle introspectif également, qui permet de s'imaginer des scénarios. La musique classique me fait imaginer des scènes de guerre, de famine, mais aussi le bonheur d'un été calme assis dans l'herbe fraîche bercée par un vent innocemment léger. La house me fait imaginer dans un milieu social dans lequel je suis reconnu, la trap me donne envie de danser et de casser les murs autour de moi comme un exutoire. Les chansons de Justin Timberlake c'est pour séduire, le rap c'est pour impressionner les potos !

Ludo, quelle musique écoutes-tu ?

Pour ainsi dire, j'écoute tous les genres musicaux qui existent. Je n'aime pas tout mais j'aime un peu de tout.

Par exemple :

Read More Read More

Twitter et son fonctionnement

Twitter et son fonctionnement

Dans mon entourage peu de gens comprennent le fonctionnement de Twitter

Dans mon entourage peu de gens comprennent le fonctionnement de Twitter : "on ne peut pas écrire beaucoup" "personne raconte sa vie" "que dois-je poster ?" "beaucoup de gens écrivent en anglais" sont les retours les plus nombreux.

Read More Read More

Arthérapie

Arthérapie

La thérapie par l'art : l'arthérapie

Nous pouvons nous retrouver dans un endroit dont notre seule présence peut satisfaire une personne.
Nos actions aussi minimes soit elles, ont un impact. Comme M. Jourdain faisait de la prose sans se rendre compte, nous nous avons une aura, notre présence à elle seule peut suffire. L'arthérapie, semble croiser le soin (se rendre utile) et l’art (le beau), d’où son attrait sympathique.

Effet papillon

Aujourd'hui nous portons tous un papillon sur notre chemise, l'assemblée dans un jardin composée d'une vingtaine de personne constitue l'effet papillon.
Nous sommes tous des aimants. Nous attirons le positif et nous rejetons le négatif. Les trahisons nous font comprendre nos erreurs et l'union nous apporte des vérités. Le corps guérit-il mieux lorsqu'il est en mouvement plutôt qu'être alité ?

La vérité

La vérité, le savoir, nous ouvre des portes dans l'exploitation de nos capacités. Je parle au tant sur un point de vue professionnel au tant dans la guérison d'une longue maladie.
Aujourd'hui c'est l'humain qui est mis en avant, l'art n'est que matériel. Le matériel n'est pas important, l'artherapie est le lien de l'importance entre l'humain et le matériel.

Amour un consommable ; génération Y

Amour un consommable ; génération Y

L'amour est devenu un consommable.

Consommable, au même titre qu'un téléphone à 600 € devient insatisfaisant au bout d'un an et demi, une paire de chaussure à 120 € se change au bout d'un an, une télé 5 ans. Même la musique se consomme différemment. Avant on achetait un CD avec 20 musiques dessus et on l’écoutait des mois et des mois jusqu’à rayures s’en suivent. Aujourd’hui nous avons des bibliothèques d’une vingtaine de millions de musique accessibles immédiatement. Aujourd'hui tout est à court terme, les placements (5 ans) le micro crédit (3 ans), une carrière dans une entreprise (5 ans) et une relation ? L'amour est comme tout ça, au bout de quelques mois on se dit qu’il y a mieux et on change ; l'amour est un consommable.

Même un appartement ! Avant on changeait quand la famille grandissait, maintenant on change pour changer. Anti-routine, je veux peut-être plus grand car j’ai eu une promotion ou plus petit car ma situation a changé. Voir du nouveau et du neuf tous les jours est la plaie de la nouvelle génération.

Le couple est comme un emploi dans une entreprise.

La période d'essai est la séduction dans une rencontre. Les gens sont trop pressés d'avoir ce qu'ils veulent pourtant, autant une femme que la recruteuse, demandent de voir une personne sensée, qui n'est pas cas soc’ et qui montre un peu de viabilité. De la génération de mes parents, un emploi se gardait 20 ans, ils ont du faire 5 métiers différents dans leur vie. Dont les 4 premiers comme boulot d’été. J'ai déjà visité 9 entreprises (en comprenant les stages) et j'ai uniquement 26 ans. Comme une relation, on entre dans une entreprise avec la certitude qu’on ne restera pas à vie, on prend ce qu'on a prendre et soit on se fait jeter soit on quitte ; le couple est un consommable.

L'ère de la communication

La séduction peut passer par une application, le temps de discussion à distance compte. 2 jours à s'envoyer des messages, le jour J il y a de grandes chances de pouvoir s'envoyer en l'air. Les relations sont biaisées ? Parce que nous recevons des trentaines de notifications par jour que nous ne communiquons plus ? Tu as déjà vu une table de jeunes chacun son téléphone dans la main ne prononçant (presque) aucun mot.
Je reste positif, nous n'avons jamais autant communiqué de notre vie. Ces jeunes, ou toi, qui a son/ton téléphone dans la main, tu prends des nouvelles, tu es dans un groupe pour organiser avec 10 autres personnes un anniversaire surprise, tu es en relation avec un pote qui est parti loin, tu as tout tes ami(e)s dans le creux de ta paume et ça c'est merveilleux !
Car oui tu peux rester chez toi, au fond de ton lit à pianoter sur ton téléphone pour écrire, mais si tu ne rencontres personne dans le monde physique tu n'apprendras que trop peu. Oui rencontrer quelqu'un en vrai fait peur, c'est comme sauter d'une falaise. Pourtant les meilleures rencontres se feront dans un environnement propice, être au bon moment, au bon endroit, dans la bonne période et tu rencontreras des gens supers. Les réseaux sociaux ne sont qu'un prolongement de qui nous sommes (et encore que, la façade virtuelle ne correspond pas souvent à ce que tu es en IRL).
Le tout couplé à la société de consommation, la tentation fut trop forte pour nos aînés dont le taux de "cocufiage" est supérieur à la nouvelle génération. Selon moi tous les couples au-delà de 50 ans se sont trompés mais comme la valeur de la longévité est plus importante, le couple reste tel quel (et encore vu le nombre de divorce qui augmente…), est-ce donc un exemple ?

Voilà le paradoxe mis en exergue, et dont je t’interroge : pour ma génération la fidélité est une valeur forte dont on ne doit pas entacher. Alors, même si tout est éphémère pouvons-nous rester des années avec la même marque ?