Conférences Performance Web 2018

Conférences Performance Web 2018

Performance Web est l’événement incontournable du SEO en romandie. J'étais venu à leur première édition (en 2015) et en 2016. J'en avais gardé un très bon souvenir. Se sentir bien sur place, faire du réseau et repartir avec plus de connaissance dans ma boite crânienne, c'est tout ce qui m'importe.

L'organisation des conférences était bien ficelée

A peine pris mon Pass pour la journée que nous avons les mains pleines de cadeaux. Une sacoche, un tote bag. C'est plaisant, un peu déboussolant, quand on essaie de dire bonjour à quelqu'un avec tous ces sacs. Et puis j'ai regretté d'être venu avec mon sac à dos.

Bon le plus important c'est qu'il n'y a pas eu de retard sur scène, peu d'attente pour les cafés, l'organisation était top ! C'est toujours plaisant quand tout se passe bien et sans accro. De plus, le speaker a su garder son public attentif. Mon point négatif est le repas du midi :

Composition du lunch

  • 2 verrines de taboulé
  • 3 tranches de tarte aux pommes
  • 1 bouteille d'Henniez
  • Terminé

Un peu léger quoi. Fini la critique sur l'organisation, allons directement dans l'essence de l'événement, la substance même de pourquoi je me suis retrouvé ici, assis à écouter 10 speakers différents durant toute la journée ; place aux contenus des conférences.

début_conférences_performance-web

Marketing de niche, E-commerce, Tracking et Analytics

Je vais résumé 3 conférences qui m'ont plu. Galanterie oblige, commençons par Fanny Rannaud qui nous a exposé un sujet grave avec une voix remplie d'émotion ; "Sujets de niche : transformez les contraintes en opportunités".

Fanny_rannaud_conférence_performance_web
Crédit photo : https://www.facebook.com/charlottelemeslephotographe/

 

Fanny travaille chez Helvet Health, une agence de communication liée au secteur médical. L'objectif de son travail est de fournir de l'information à une niche ; les personnes qui souffrent d'une maladie rare. Ces personnes souffrent longtemps. Cette attente est due à plusieurs facteurs.

Tout d'abord, le fait de ne pas trouver d'information sur les symptômes recherchés. Fanny nous apprend que ce premier point empêche de savoir si la personne peut mettre un nom sur sa maladie. Un problème sous-jacent c'est que les maladies sont tellement rares qu'il est possible aussi qu'elle n'a pas été découverte. Par conséquent, le dépistage prend des années. Ce sont des maladies rares, il faut rencontrer des spécialistes dans le monde entier. En plus du facteur temps, cela à un coût très important pour le malade de chercher des réponses à ses questions.

L'écoute et l'analyse

Fanny nous développe le processus marketing mis en place par l'agence. En premier lieu, elle doit rechercher les intentions de recherche. Pour cela, elle "écoute" le web. Elle identifie les conversations sociales sur certains mots-clés. De plus, elle cartographie ces keywords et identifie s'ils sont utilisés par des médecins ou des patients. En effet, un patient ne va pas utiliser le terme médical/scientifique pour parler de sa maladie, contrairement à un forum de discussion entre médecins.

Ensuite, Fanny va analyser le contexte informatif, cela revient à se poser la question suivante :

Est-ce que le web permet de répondre au question que se posent les malades ?

Suite de quoi, elle va rechercher et identifier qui donnent les réponses. Sont-ce des informations gouvernementales, médicales ? De la part d'influenceurs ? etc.

 

Création de contenu pertinent

Fanny va ensuite analyser les publications scientifiques liées à ces maladies pour le "vulgariser", le rendre plus accessible à tous. En effet, nous ne communiquons pas comme les médecins et il est donc nécessaire d'adapter les contenus en fonction des personnes qui rechercheront ces informations.

fanny_rannaud_conférence_performance_web
https://www.facebook.com/charlottelemeslephotographe/?fref=mentions

Valorisation du contenu

Le second objectif de Fanny est de valoriser le contenu. Pour cela, elle va multiplier les touchpoints via des forum, event, et collaborer avec les leaders d'opinion. Un exemple marquant pour ma part, lorsqu'elle a parlé de hackaton donc les scientifiques recherches des manières et méthodes pour mieux comprendre le malade. Dans les équipes de hackaton, sont mélangés les experts et les malades afin de prendre conscience de la difficulté des deux positions.

Enfin, apporter des solutions accessibles. Quand une personne utilise un certain nombre de mot-clés et se retrouve sur un site "médical", ils vont lui proposer d'aller voir un spécialiste avec les coordonnées. Les sites internet créer par l'agence propose toujours un forum pour créer et libérer la parole. Ainsi les personnes malades sortent de leur solitude. La solitude est un dommage collatéral des maladies rares.

Beyond the pill

Les laboratoires pharmaceutiques ont une approche différente en terme de communication car la législation est très restrictive. Ainsi, les laboratoires, expliquent ce qu'il se passe avant de créer un médicament. Cela participe à la crédibilité du laboratoire. En effet, un laboratoire qui a soigné une maladie rare permet d'avoir une crédibilité sur la scène mondial non négligeable, nous avoue Fanny.

Connecter les patients, avoir leur retour d'expérience, ne pas laisser les malades seuls, voici la mission que nous a fait découvrir Fanny Rannaud.

E-commerce

Nicolas_Chevalier_conférence_performance_web
Nicolas_Chevalier_performance_web

Je décerne la punchline de la journée à Nicolas Chevalier. Si je devais résumé son intervention en une phrase :

Le job du e-commerçant n'est plus de vendre, mais d'engager

Mélange de satisfaction et d'inquiétude dans la salle à ce moment. Revoyons les arguments annoncés par Nicolas.

Aujourd'hui l'achat est secondaire

Avez-vous l'impression d'acheter aujourd'hui ? Avec le one-click de Amazon, sentez-vous vraiment passer un acte d'achat ? Pas vraiment, est-ce pour autant une mauvaise expérience ? Non plus. Nous ne ressentons plus d'excitation au clic d'achat car ce n'est plus ce qu'il y a de plus important. C'est l'expérience et les informations (comparateurs, documentations, livre blanc, commentaires etc.)  en amont qui me confortent dans mon acte d'achat. " L'acte d'achat n'est plus important, c'est le tout autour qui est important." pour reprendre intégralement les mots de Nico (c'est pour la rime).

La force de vente est les clients !

Nicolas part du constat suivant : si des prospects ont les mêmes valeurs que moi, alors ils deviendront naturellement mes clients plus tard. En effet, si on partage des valeurs avec une communauté alors la communauté va nous aider à se développer. C'est selon lui la manière dont E-com Nation se développe.

La pré-fidélisation

Avoir une marque forte comment avoir de le croissance (voir slide ci-dessous).

nicolas_chevalier_conférence_performance_web
nicolas_chevalier_performance_web

Pour conclure, l'objectif numéro 1 est de transformer son client en ambassadeur. Le but n'est pas de vendre à tout prix, mais de le captiver et de donner un maximum de valeur. Par effet de réciprocité, les prospects deviendront clients.

Google Analytics ; GDPR un frein potentiel

Terminons en beauté avec la présentation de Bruno Guyot, Consultant indépendant en tracking & performance digitale - Google Certified Trainer. La conférence assez technique c'est la raison pour laquelle je ne vais pas faire long. En tout cas j'ai appris des best-practices qui fait plaisir. Bruno a développé un outil assez sympa pour s'assurer du rôle des cookies et du bon matching avec les campagnes directement dans Google Tag Manager.

Pour résumer brièvement, le maître mot pour qu'une campagne fonctionne très bien est la pertinence. Plus la campagne est pertinente rapidement, plus les résultats sont visibles et à bas coût. Deuxième point très important est la configuration de son Google Analytics. Pour en savoir davantage voici le lien en rapport avec toute sa présentation, une vraie mine d'or pour tout ceux qui sont dans le marketing digital !

 

 

Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :