Ecouter un livre

écouter un livre

Pour le mois de juin j’ai lu, enfin “écouté” le livre Sapiens : une brève histoire de l’humanité. Je dis bien écouté car j’ai testé par la même occasion l’application Audible d’Amazon.

Ecouter quelqu’un lire ça peut paraître ennuyeux mais j’ai aussi l’habitude de regarder et d’écouter des présentations sur YouTube. Pour être attentif, j’augmente la vitesse de lecture à 1,5 sur YouTube et là pour le livre Sapiens sur 1,65.

Ecouter un livre : une expérience attentive

La dernière fois que j’ai vu quelqu’un lire un livre c’était à la télé et j’étais ivre. J’étais convaincu que cette émission existait uniquement pour endormir les gens.

Ecouter une personne lire un livre

Cependant la maturité (la sobriété) a frappé à ma porte et aujourd’hui, je dois admettre, c’est plutôt plaisant. On peut regarder par la fenêtre du tram en imaginant ce que dit l’auteur. On a moins mal à la nuque aussi. En revanche, je ne suis toujours pas d’accord avec moi-même pour la prise de note.

En effet, écouter un livre nous permet, d’un côté, d’avoir nos mains libres mais d’un autre les informations vont si vites que je n’ai pas le temps de les digérer. Sur un livre papier, j’ai pour habitude de surligner une idée, un concept. Ainsi, je continue ma lecture et plus tard, si je le souhaite, je pourrais relire un passage précis.

Lire les mains libres

Avec le livre audio, il n’est pas possible de mettre une note directement dans l’application (enfin je n’ai pas trouvé). Si je zappe une info il faut que je sache dans quel chapitre et à quelle minute elle se situe. Mais le point le plus sombre c’est que je ne peux pas voir les références de l’auteur !

Par conséquent, je suis contraint de “boire” les paroles, des informations tombent toutes cuites dans mon oreille et seul l’éveil de mon esprit critique doit me réveiller et vérifier ce que j’entends. Je pense que le livre audio est parfait pour un roman, moins pour un livre de vulgarisation scientifique. 

Après ce premier test je ne sais pas encore ce qui est mieux entre le livre papier ou audio. Je n’utilise pas de liseuse car celle que je veux est encore trop chère (si tu veux faire un don avec plaisir !). Je pense que je vais écouter le deuxième livre de Harari ; Homo Deus pour le mois de juillet.

%d blogueurs aiment cette page :