Mon retour d'expérience teste casque VR

Mon retour d'expérience teste casque VR

Smartapps, VR, wearables, bots ; la digitalisation est partout !

Hier j'ai été invité à la conférence "next" organisée par l'agence de communication digitale tapptic.

En fait l'entreprise Tapptic lance une division dédiée aux applications de demain (smartapps, VR, wearables, bots…).

Afin de répondre aux défis technologiques qui vont se poser dans les prochains mois, Tapptic, premier réseau européen d’agences mobiles, lance Tapptic NEXT, une division dédiée aux applications de demain. Cette nouvelle business unit a pour objectif de définir, d’accompagner et de proposer des solutions stratégiques et techniques pour répondre à la question suivante : « Comment les utilisateurs accéderont-ils à l’information dans les prochaines années ? ». Nous verrons comment les intervenants (M6, Uber, Google, Jaeger-LeCoultre)  surfent sur cette question.

C'est quoi une smartapps ?

Les applications deviennent de plus en plus intelligentes (smartapps), s’adaptant au contexte et aux datas existantes. L'application de M6 Replay est une smartapp. Le but pour M6 est de faire rester le plus longtemps possible l'utilisateur sur l'application. Pour cela il faut que l’algorithme propose du contenu intéressant pour chaque utilisateur. Mais l'être humain est complexe, ce que nous regardons le matin dans le tram est différent de ce que nous regardons le soir après une journée de travail. En fonction du lieu, de l'heure, de ce que nous avons déjà regardé, l'application trouve et met en avant des séries, documentaires, films, enfin un contenu pertinent pour l'utilisateur. Cela a pour deux conséquences : d'une part, l'utilisateur est satisfait de l'application. D'autre part, M6 engrange du chiffre d'affaires pour l'utilisateur est susceptible de regarder plus de pub.

De plus, M6 voudrait implanter des beacons dans les magasins. Les marques de magasin sont également les annonceurs sur leur plateforme. Dans un système de win-win, M6 gagnerait plus de revenu en déployant cette technologie et les marques augmenteraient leur flux de consommateurs dans leur shop.

Les smartapps sur de nouveaux supports

Les smartapps s'installent sur de nouveaux écrans (wearables, réalité augmentée ou réalité virtuelle), ou dans de nouveaux éco-systèmes ou appstores (apps et bots pour Facebook Messenger, Slack ou WeChat…). « Une nouvelle génération d’applications est en train d’apparaître. La mission de Tapptic a toujours été de relier les utilisateurs à l’information via des apps. Cette évolution s’inscrit donc totalement dans notre stratégie. Avec Tapptic NEXT, nous sommes aujourd’hui les premiers en Belgique à proposer une offre aussi large et innovante dans le domaine des applications» précise Christophe Chatillon, CEO de Tapptic.

 

Les bots

Jasger-LeCoultre a crée un bot, le même que j'ai fait pour le naxoo shop. Il répond en fonction des demandes des utilisateurs. Il est relativement simple d'en programmer un et cela peut faire gagner beaucoup de temps pour le community manager. Surtout si les demandes sont souvent répétitives. D'autres entreprises ont des bots qui leur permettent d'accompagner l'utilisateur jusqu'à l'acte d'achat.

 

La VR et la AR

J'ai pu avoir l'occasion de tester les lunettes Hololens (AR) et le HTC Vive (VR).

Les HoloLens sont des lunettes de Augmented Reality (réalité augmentée). Ce sont des grosses lunettes avec des carreaux transparents, je vois à travers. Les lunettes ont un arceau qui fait le tour de ma tête afin que ça soit stable et pas trop lourd sur le nez. Je vois le monde qui m'entoure et sur les verres s'affiche des données supplémentaires comme un hologramme. En 20 minutes environ j'ai vu le système solaire, saisir le soleil, lire des informations le concernant, choisir Vénus et avoir des informations.

Les lunettes ont aussi le contrôle vocal. Elle capte les gestes que je fais, car elle est muni de capteur devant mon front. Ensuite j'ai pu voir le corps humain, sans peau pour voir les muscles. Contrairement à une encyclopédie en 2D, là je pouvais tourner autour du corps qui se tenait debout devant moi. Et donc, tous les organes sont en taille réelle, l'effet est saisissant ! J'ai pu ainsi voir de plus près l'intérieur du coeur, le système sanguin ainsi que les muscles du corps.

moi-conférence-next
moi-conférence-next-hololens

Dans un second temps j'ai vu la Virtual Reality (réalité virtuelle) avec le HTV Vive. En effet, ce casque a l'avantage par rapport aux autres c'est que nous pouvons nous déplacer de quelques mètres. Contrairement aux lunettes Hololens, je suis "fermé" dans un monde virtuel et en moins de 30 secondes (malgré le bruit des gens tout autour de moi), je me suis senti en pleine immersion. L'animation était un mini-jeu dans lequel j'étais dans une cale d'un bateau et je devais retrouver les bras et jambes d'un petit robot. Pour cela, je devais me baisser, ouvrir des tiroirs soulever des planches le tout virtuellement !

htc-vive-conference-next
htc-vive-conference-next

Le mouvement 37

Le mouvement 37 a été expliqué par Google. En 2016, nous avons vécu un pas de géant en matière de robotique et d'intelligence artificielle. Notamment lors de la bataille de Go opposant le meilleur joueur du monde avec une "Machine Learning" créer par Google. Au mouvement numéro 37, la machine a déplacé son pion de manière totalement désapproprié. Tous les humains ont été étonné et ont jugé hâtivement que le robot allait être battu. Ce mouvement 37, a été crée véritablement par la machine, elle a appris d'elle-même et ce mouvement été calculé et l'a mené jusqu'à la victoire. C'est pourquoi le mouvement 37 est inscrit dans les dictionnaires et sera vu dans un futur proche comme la naissance et le premier cas d'une "conscience" artificielle.

 

J’apparais dans le reportage du 20 minutes : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/On-a-teste-le-casque-Hololens-de-Microsoft-24028297

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :