Marketing & Intelligence Artificielle Sociétal

Révolution technologique en 2020

revolution intelligence artificielle

En 2020 il y aura une révolution technologique, j’en parle depuis l’ouverture du blog ça ne fait pas de doute. Mais qu’elle sera la technologie en question, serait-ce l’Intelligence Artificielle* ou un procédé ? J’ai ma petite idée.

Il y a quelques jours, j’ai co-animé une conférence sur “Internet” à des seniors. J’ai apporté mon aide pour répondre à certaines questions. Ils m’ont asséné de questions et j’en retiendrai une, venant d’une dame de 74 ans “si je comprends bien, on demande tout à Google, mais peut-on tout lui demander ?”.

Au delà de cette question à demi philosophique, il est vrai, dans les années 2000 la règle d’or était d’avoir un pseudo, ne jamais communiquer sa vraie adresse ou tout autre information personnelle. Maintenant nous affichons notre vie de chaque instant sans transparence. Cette question reflète une inquiétude, celle de l’intégrité personnelle ; pouvons-nous tout demander à Google même des choses inavouables ?

L’intelligence artificielle is everywhere

En effet, Internet nous aide quotidiennement. Chacune de nos demandes nous les soumettons à Google. Nous le faisons de manière instinctive. Google enregistre tout ce que nous faisons. Pourquoi lorsque je cherche une image d’un oiseau bleu il me sort des oiseaux bleus ? Parce que son algorithme repère ce que nous mettons en légende et compare le nombre de clique sur l’image. Plus il y a de clique sur une image par rapport à telle recherche, plus l’algorithme pense que le résultat est pertinent. Je n’entrerai pas dans les détails pour le référencement des sites Internet qui est beaucoup plus technique. Tout comme Facebook est capable de détecter et reconnaître des personnes (même de dos!), ou un visage pixélisé ! Ces algorithmes apprennent chaque jour grâce à nos propres informations.

Aujourd’hui il a été possible à un ordinateur de dessiner par lui-même un chat (sans programmation). En lui donnant des images de chat, l’ordinateur est capable d’en comprendre la composition, une tête, des moustaches, une queue…

Jusqu’à aujourd’hui les algorithmes étaient programmés. Maintenant les algorithmes sont auto-apprenants. Le deep learning, permet aux ordinateurs d’apprendre par eux-mêmes. Et ces ordinateurs fonctionnent de mieux en mieux car nous sommes de plus en plus à les faire travailler. Pour reprendre l’exemple des images, les caméras sont capables de voir nos micro-expressions, colère, joie, mais aussi permettront-ils de détecter les menteurs ?

La médecine réussira à guérir toutes les maladies ?

Marc Zukerberg a dit l’année dernière “d’ici 15 ans nous serons capable de supprimer toutes les maladies sur Terre”.

Et maintenant est-ce que les ordinateurs sont plus efficaces que l’homme ? Notamment en imagerie médicale, l’analyse des mammographie par l’Intelligence Artificielle révèlent quatre fois plus de cas dépistés que par des médecins.

En faisant lire 20 millions d’articles en médecine à Watson (IA de IBM) en 2 semaines il découvre 6 molécules liées au cancer et réussi à diagnostiquer un cancer très rare chez une femme au Japon alors que les médecins piétinaient.

Les avocats, banquiers, directeur de communication dans une agence de communication, l’intelligence artificielle est partout est son potentiel est supérieure à celle de l’homme.

L’intelligence artificielle est présente dans les voitures, mais également dans les avions de chasse. Souvent lorsque je parle des voitures autonomes, on comprend un ordinateur avec un programme conçu par un humain qui piloterait la voiture. Mais en fait la voiture apprend par elle-même ! En fonction de ses expériences elles gèrent et contrôlent de mieux en mieux la voiture en fonction des nouvelles situations. Ainsi ce n’est pas UNE voiture avec ses multiples expériences qui fait la valeur de l’intelligence, c’est les multiples expériences par des millions de voitures le tout centralisé qui créer un énorme réseau d’expériences et donc d’intelligence. Si toutes les voitures sont connectées, ce qu’une voiture apprend à Lille, elle transférera son savoir immédiatement à une voiture située à Tokyo.

Une seule interface, la disparition des interfaces

Comme nous demandons tout à Google et qu’il retient ce que nous lui demandons, pourrait-il devenir un jour notre assistant ? Un assistant personnel qui sera la seule interface. Aujourd’hui nous devons lancer une application en fonction du service que nous voulons.

Je veux consulter mes comptes je lance mon application de la banque. Je veux connaitre les prix d’un billet d’avion je vais ouvrir EasyJet ou Air France etc. Et si à l’avenir nous avions uniquement une interface, il suffirait d’ouvrir cette interface et de faire notre demande. De plus en plus de bots (robots gérés par intelligence artificielle) sont capables de comprendre le langage parlé/écris et même de créer des conversations. C’est l’étape supérieure de Siri, Cortana ou Google Now. Comme cet assistant centralisera toutes nos données, il pourra même anticiper nos demandes.

Une interface avec toutes nos données au même endroit

Si une telle interface existe alors,

Les intelligences artificielles sont capables de lire nos émotions, ils peuvent parler et écrire sans que nous pouvons en faire la distinction avec un humain. Pourrait-il devenir mon meilleur ami, capable de me comprendre, de savoir qui je suis et connaître mes attentes ? Ou pourrait-il être moi, dématérialisé ?

Dans ce cas il pourrait réserver une soirée avec Paul mon meilleur ami, l’assistant regardera nos agendas respectifs, réservera le resto en commandant les plats que nous préférerons et paiera sans que nous nous en occupions. Peut être même un jour il nous dira d’aller à l’hôpital. En effet, si nous donnons nos données médicales il pourra savoir que nous sommes malades sans même que nous nous en rendions compte.

La fin des ressources humaines ?

Sa capacité à détecter mon humeur, l’intelligence artificielle saura que mon métier ne me correspond plus et peut être pourrait-elle envoyer mon CV dans des entreprises ? “Tu n’es pas heureux dans ton travail alors il est tant que tu prennes un autre virage dans ta vie professionnelle” dira mon assistant. Et elle me mettra un rendez-vous dans mon agenda car elle aura envoyé mon CV à plusieurs assistants d’entreprises. Mon CV sera lu par l’assistant d’une entreprise et mon profil correspondrait à ce qu’il recherche et voilà un “match”.

Fin des sites de rencontres ?

J’utilise le terme “match” comme sur Tinder. Cet assistant pourrait aussi nous proposer des rencontres. En lisant notre carnet d’adresse ou des gens que nous avons croisés. Il saura pour nous qui est la personne qu’il nous faut.

La fin du marketing ?

Le marketing a pour première mission d’influencer les masses pour qu’elles achètent les produits et services de l’entreprise. Mais si nous avons tous un assistant, alors ça sera notre assistant qui sera en contact avec l’entreprise et non nous directement. Comme vu plus haut, l’entreprise aura son propre assistant. Il existe déjà un robot au conseil d’administration d’une entreprise depuis 2014 ! Alors l’idée folle que je propose ici n’est pas si tordue après tout.

Du coup, si on fait un pas de recul, le rôle des entreprises sera totalement différent de celui d’aujourd’hui. Les entreprises devront être totalement ouvertes et honnêtes car chaque critère sera important et ne sera pas oublié par notre assistant. Par exemple, Bertrand veut travailler dans une entreprise “green” (zéro papier, trie les déchets, limite la consommation d’énergie etc.) son assistant regardera uniquement les entreprises dont les valeurs sont green. Si l’entreprise a menti, on peut comprendre que le salarié peut se retourner contre l’entreprise sous forme de notation et de commentaire. L’application Glassdoor le permet déjà aujourd’hui.

Nouveau paradigme

C’est indéniable, le monde digital apportera l’affranchissement du travail. Nous pourrons faire ce que nous voulons, déployer notre créativité, j’en parle dans cet article. Le revenu de base sera très certainement mis en place.

Il y aura également l’avènement des ordinateurs quantiques. Les plus optimistes disent qu’ils seront sur le marché professionnel pour 2019. Pour avoir un ordre d’idée, un ordinateur quantique aura une capacité de calcul entre 1 à 10 millions de fois plus puissants que nos supers calculateurs actuels. L’actuel est capable de faire 93 millions de milliards de calcul par seconde.

Je songe de plus en plus à ces familles “digitale nomade” qui font l’école pour leur enfant, qui voyagent où ils veulent quand ils veulent. La communication et la technologie tend à supprimer les frontières pour un ouvert plus ouvert.

En prenant conscience de ce changement de paradigme il est nécessaire de faire attention à qui nous voterons. Je croise les doigts pour les Américains dont les résultats arriveront demain (8 novembre). Et aussi en France, les présidentielles seront en mai 2017, et le chef de l’Etat jouera un rôle des plus important du XXIème siècle.

Pour approfondir le sujet en une infographie.

*intelligence artificielle : dans mon article j’ai alterné le il/elle car j’aurai préféré le neutre.