Marketing & Intelligence Artificielle

Etude McKinsey – un robot va-t-il remplacer ton job ?

étude de McKinsey robot automatisation remplacer job

Etude McKinsey ; remplacé par un robot ou pas

Les progrès récents dans l’intelligence artificielle ont rendu techniquement possible d’automatiser de nombreuses tâches.

Cependant la complexité du travail moderne signifie aussi que les gens font plusieurs opérations différentes. Les travailleurs, et surtout les cols blancs, complètent une grande variété de tâches au travail.

Cette calculatrice interactive, basée sur les données du McKinsey Global Institute, donne une indication de la façon dont l’avenir du travail va changer. L’IA et de l’automatisation vont tout simplement remplacer les activités professionnelles des travailleurs.

étude mckinsey job remplacé par robot
étude mckinsey

Presque toutes les professions à certaines tâches près peuvent être automatisées. Cependant, selon l’étude McKinsey, moins de 5 pour cent des professions peuvent techniquement utiliser des processus entièrement automatisée.

A savoir, même pour des activités techniquement automatisable, la mise en place dépendra d’un certain nombre de facteurs :

  1. le coût du déploiement de solutions robotiques,
  2. les avantages économiques de cette opération,
  3. l’offre et la demande de main-d’œuvre humaine,
  4. la réglementation et,
  5. l’acceptation sociale

Méthodologie de l’étude McKinsey

Selon l’étude, la mise en place en fonction de ses critères pourrait prendre des dizaines d’années, même si la technologie est réalisable actuellement.

Elle a été réalisé en utilisant les données du Bureau des statistiques du travail des États-Unis. 820 professions analysées dont il existe environ 2 000 activités uniques. McKinsey a ensuite évalué, pour chaque activité, quelle combinaison de 18 capacités de performance différentes étaient nécessaires pour effectuer cette activité.

Par exemple, le travail du conseiller vendeur se compose d’activités telles que « Saluer le client », «Démontrer les caractéristiques du produit», etc. Le salut des clients requiert des capacités telles que la «perception sensorielle», avoir une «sensibilité sociale et émotionnelle» et «génération de langage naturel».

Dès lors, l’étude a ensuite considéré quel niveau de performance de cette capacité est nécessaire. En fonction de la façon dont les humains effectuent actuellement ces activités. Ils ont également évalué si la technologie d’automatisation existante pouvait atteindre le même niveau de performance. De plus, une activité est considérée techniquement automatisable uniquement si la réponse est oui pour toutes les capacités requises pour effectuer cette tâches.