2016 l'année du live-streaming, pour toi aussi ?

2016 l'année du live-streaming, pour toi aussi ?

Que font les jeunes pendant leur temps libre ? Visiblement, ils visionnent des vidéos en ligne. Beaucoup de vidéos, et longtemps, et en live-streaming aussi.

2016 sera l’année Snapchat et du live-streaming. Forte de 6 milliards de vidéos vues et de 100 millions d’utilisateurs actifs au quotidien, l’application préférée des ados entre dans la cour des grands. Un argument de taille : avoir réussi à captiver la cible mouvante des 13-25 ans. Alors que les marques, les médias, le Parlement européen, la Maison Blanche, ou encore l’Elysée plus récemment, l’ont intégré dans leur stratégie éditoriale. Les collectivités locales présentes s’y comptent encore sur les doigts de la main.

Ainsi, selon Médiamétrie, au global, en France, 35 millions d’internautes ont regardé au moins une vidéo sur leur ordinateur en novembre 2015, soit plus de 3 internautes sur 4. Chacun a visionné en moyenne 83 vidéos et y a passé 5 heures et 29 minutes au cours du mois. Chaque tranche d’âge a sa particularité dans la consommation de la vidéo sur ordinateur. Et, sans grande surprise, les 15-24 ans, sont, une nouvelle fois, les plus grands consommateurs de vidéos. Chacun regarde en moyenne 130 vidéos, soit 46 vidéos de plus que la moyenne des vidéonautes, un chiffre non négligeable.

Les nouvelles plateformes de live-streaming qui font forces en 2016 seront sans nul doute Snapchat et Périscope.

C'est bien connu les générations Y et Z veulent tout et tout de suite. Le live-streaming est en parfaite adéquation avec ce besoin. Nous voyons l'émergence du social journalism, un journaliste peut prendre le direct immédiatement grâce à un matériel léger et fonctionnel.

D'autre société font le pari de la viralité de Périscope comme GoPro, dont les vidéos peuvent être diffusées sur Periscope et ainsi être intégrées directement dans le feed Twitter. Orange aussi s'attaque à ce marché en proposant la 4G Cam (mais il faudra récupérer la vidéo pour la balancer sur Youtube et autre R.S...)

Le géant Facebook propose Mentions (uniquement disponible pour les personnalités), à partir duquel ils peuvent faire des vidéos en live directement intégré dans le feed Facebook. Par exemple on peut voir le live d'un DJ comme Jauz.

Les plates-formes de live-streaming sont de plus en plus nombreuses et en fonction de cible différentes. Comme cité plus haut, Snapchat vise les 13-25 ans, Periscope (et son concurrent Meerkat) ont une cible un peu plus adulte. D'ailleurs, je t'incite à lire cette belle étude faite par Ambasdr sur l'utilisation des réseaux sociaux des 11 - 18 ans. J'ai trouvé également la plateforme Zigg qui propose du live et de l'upload vidéo à l'instar de Youtube à la différence qu'ils sont sans pub (pour l'instant ?). Et n'est pas en reste aussi les formes comme Twitch et Ustream pour les gamers !

Une tendance est sûre, tu verras de plus en plus de personne qui se filmera dans la rue en regardant leur téléphone !

 

 

 

 

2 Replies to “2016 l'année du live-streaming, pour toi aussi ?”

  1. Tendance emergente en 2015, le social-live streaming devrait s’imposer a tous en 2016 si l’on se fit au fait que les plus gros acteurs du social media ont deja place leurs pions sur ce sujet. Le social-live stream a beaucoup a offrir aux marques en general et aux destinations touristiques en particulier. Avec l’arrivee a maturite de Periscope et le lancement officiel de Live par Facebook , le social-live stream fera a n’en pas douter une entree fracassante dans bon nombre de strategies de contenus en 2016.

  2. Cote utilisateur, la diffusion en live est une experience tres forte. J’ai eu l’occasion de tester Periscope lors d’un trekking en Islande et j’ai pris un enorme eea plaisir a partager en direct, avec des gens connectes depuis les quatre coins de la planete, les derniers metres de l’ascension d’un cratere de volcan ou un trekking le long des fjords du nord-ouest.

Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :