Ecris sur une page blanche

Ecris sur une page blanche

Écris sur une page blanche

J'ai écrit Amour Déraison tous les jours. La page blanche, ne reste pas longtemps blanche. Le plus souvent j'écris directement lorsqu'il m'arrivait quelque chose. Une idée, une pensé, une action qui se déroule devant moi. J'écris sur mon Blackberry (écriture bien plus intuitive que n'importe quel autre téléphone) tout le temps. Dès que l'envie se fait sentir je passe à l'action, en apposant les mots les uns à la suite des autres ; j'écris.

Une envie

Pour tout ceux qui essai d'écrire, il faut savoir s'écouter. Ecouter son corps plus précisément. L'envie c'est une sorte d'étincelle au fond de soi, c'est très léger, comme une petite excitation sans savoir pourquoi. Mais il suffit d'aller boire un verre ou regarder un tram passer pour que cette étincelle s'éteigne immédiatement. J'ai remarqué que les éléments (eau, terre, feu, éclair) sont des choses qui nous capte, qui n'est jamais resté des heures devant un feu de bois à regarder les flammes ? Qui n'a jamais pris le plaisir de glisser ses mains, ses doigts dans le sable brûlant à la recherche de la fraîcheur ? Qui n'a jamais été fasciné devant une cascade d'eau (pourtant c'est de l'eau qui tombe et l'eau vient des nuages donc qui tombe aussi donc rien d'extraordinaire !)

Il m'arrive d'avoir cette étincelle juste quand j'ai ma tête bien calée et reposée sur mon oreiller, je ferme les yeux, dans le silence je commence à m'en aller, mais là arrive mille idées. Si je me lève pas pour les écrire c'est sûr et certain à 2000 % que ces idées seront enfouis dans mon inconscient et impossible qu'elles ressortent le lendemain, ni autre jour de l'année. Alors maintenant je me lève et je prends cette étincelle et j'écris pour qu'elle devienne braise.

Une fois la braise maintenu, j'écris encore et encore, par l'action apporte l'action et la réflexion arrive ensuite. La majeur partie de mes écrits sont faits d'un seul jet. Parfois je vais dans tous les sens mais c'est un autre sujet que je pourrais aborder : comment canaliser sa braise, ses écrits.

Inspiration

J'aime bien le mot "inspiration", il fait inspirer avant d'expirer. Tout comme le processus de respiration il faut aspirer de l'air avant de l'éjecter. Il faut donc s'imbiber de matière, de contenu avant de pouvoir le ressortir sur les écrits. La lecture est primordiale, pour trouver du vocabulaire, lire différent style d'écriture, la manière de dire les choses. La musique aussi peut donner l'inspiration, j'en parle dans cet article. La sensibilité apporte l'inspiration car tout devient sujet de conversation donc d'écriture. Ecrire c'est dénoncer, prouver, montrer, démontrer, c'est aussi un exécutoire. C'est ce dernier ma raison de la plupart de mes écrits.

Pour ne pas avoir avoir peur de la page blanche, écris des écrits sur une page blanche (sans cries ? ouai ok c'était pour la rime)

 

Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :