Nous sommes en train de vivre une révolution industrielle

Nous sommes en train de vivre une révolution industrielle

Nous vivons une révolution industrielle

Pour certains économistes et philosophes, nous sommes en train de vivre la troisième révolution industrielle. Une révolution industrielle se manifeste lorsque deux nouveaux paramètres se mettent en place : une nouvelle énergie et un nouveau moyen de communication. Et cela créer un bouleversement sociétal, économique et politique.

La première révolution industrielle

Lors de la première révolution industrielle (qui a eut lieu au XIXe siècle), la vapeur (nouvelle énergie qui va créer un nouveau moyen de production)  et le papier comme moyen de communication. La machine d'impression à rouleaux animés par la vapeur, puis la presse rotative et linotype augmentent considérablement la vitesse d'impression et réduit les coûts alors le prix du papier diminue également pour une production fortement accrue. Les journaux, magazines et livres facilitent l'alphabétisation de masse pour la première fois dans l'histoire. L'avènement de l'enseignement public en Europe et Amérique du Nord de 1830 à 1890 fait émerger une main-d'œuvre plus qualifiée, capable de mettre en œuvre les opérations complexes nécessaires au développement des industries et réseaux ferroviaires fonctionnant grâce aux machines à vapeur.

Dans la première décennie du xxe siècle, se dessine une convergence entre moteur à combustion interne (nouvelle énergie) et réseaux électrique permettant la communication électriques, dont la téléphonie (nouveau moyen de communication). Cette convergence de deux innovations techniques donne lieu à la Seconde Révolution industrielle.

La deuxième révolution industrielle

L'électrification des usines et des foyers ouvre une ère de production de masse. L’automobile prolifère grâce à des prix accessibles des véhicules et des carburants et grâce au développement du réseau routier. Les dynamiques spatiotemporelles et sociétales en sont bouleversées ; en quelques décennies, l’auto remplace les chevaux, fiacres et diligences, alors que les tracteurs remplacent les bœufs et les chevaux dans les champs. Les matières synthétiques s'imposent, de même que les engrais et pesticides, en grande partie fabriqués avec du pétrole. Les moyens de communication que ça soit les routes, les lignes téléphoniques qui donne la radio (et ensuite la télévision) ont rapproché les gens géographiquement. Evidemment il fallait pratiquement 4 jours pour traverser les Etas-Unis, alors qu'au téléphone le contact devient "immédiat".

Ces changements permettent à leur tour une nouvelle évolution industrielle et la création d'une grille de communication apte à gérer et commercialiser des activités éloignées de l'économie pétrolière, nucléaire et de l'âge de l'automobile.

La troisième révolution industrielle

La Troisième Révolution industrielle naît d’une convergence des technologies de la communication (internet/satellitaires notamment) et des énergies renouvelables, propres et sûres. Cette convergence en permet une autre entre la communication distribuée, dont celle sans-fil, et des formes d’énergies distribuées. Cela peut ouvrir la porte à une ère nouvelle, post-énergies fossiles, où le nucléaire sera inutile et trop coûteux, remplacé par une constellation de micro-centrales mises en réseau fonctionnant — un peu sur le modèle de l’internet décentralisé — grâce aux Smart grid, un exemple le plus frappant sont les routes qui fournissent de l'électricité pour les villages environnants (qui pourront même recharger les voitures électriques).

Cette troisième révolution industrielle implique des changements sociétaux, le mouvement collaboratif se met en place et se diversifie. Nous prenons compte que les ressources de la Terre sont limitées, que nous devons limiter le gaspillage et engendre la fin de l'ère de la sur-consommation. Pourquoi devrais-je avoir une voiture alors que les transports en commun peuvent me satisfaire ? Pourquoi acheter (et entretenir) une voiture alors que le covoiturage est encore plus facile d'accès ?

Un nouveau paradigme, où la société ne sera plus basée sur la concurrence mais sur la coopération.

Choquant ?

Alors que dire de l'abolition de l'esclavage : "qui peut accepter de refuser d'avoir une main d'oeuvre docile et gratuite alors que ça toujours existé ? d'autant plus que les noirs sont ne sont pas du genre humain" pour reprendre les termes du KKK (parti qui a refusé l'abolition de l'esclavage).

Alors que dire du suffrage universel crée en 1848 en France« A-t-on jamais vu dans le monde rien de semblable à ce qui se voit aujourd’hui ? Où est le pays où l’on a jamais été jusqu’à faire voter les domestiques, les pauvres, les soldats ? Avouez que cela n’a jamais été imaginé jusqu’ici. » Hey oui à l'époque s'était invraisemblable que des paysans puissent élire un chef d'Etat... (d'ailleurs le vote était à 25 ans pas avant !)

Et en effet, la vision de la politique change aussi, les jeunes d'aujourd'hui se désintéresse de la politique, les hommes issus des mêmes écoles et ont des buts sur 5 ans ne nous intéresse pas. D'ailleurs il me semble que la démocratie s'est épuisée par l'élection. L'élection est un moyen démocratique mais n'est pas la démocratie. Pour rappel en 1933, un certain chancelier a été élu au suffrage alors que les intentions de votes de son parti étaient inférieur à 3 % cinq années plus tôt ! La suite de son mandat... nous la connaissons tous.

Pour moi il ne faut pas confondre démocratie et élection. Les élections sont la majorité des voix pour élire un chef du gouvernement. La démocratie est la création des lois par la demande et le vote du peuple. Nous retrouvons aujourd'hui cet engouement originel par des initiatives comme Stig (leur projet est ici) que je te conseille de jeter un œil ou cette courte vidéo pour y voir un peu plus clair sur notre système d'élection représentative.

Tout ça pour dire,

Nous sommes dans une société où l'on va pouvoir vivre de métier différent en aidant son voisin. Ça fait "utopiste" n'est-ce pas ? Pourtant il existe déjà une pléthore d'application qui permettent de gagner de l'argent sur ce principe. Non seulement tu peux faire Lyon-Paris pour 30€ grâce au covoiturage, et si tu as envie de donner ton temps pour bricoler, aider à déménager, jardiner ou autres ? Il y a Youpijob, propose tes services et tu seras rémunéré (dans le même style il y a Bricool).

L'un des plus gros succès est Air'b'n'b, comment ? Deux jeunes qui n'arrivaient plus à payer leur loyer ont monté un site internet sommaire. En proposant de dormir chez eux avec un petit déjeuner offert. Oui tu pars en vacance, tu mets en location ton appart.

Tu viens d'acheter un tableau à Ikéa et tu voudrais percer quatre trous dans ton beau petit salon, mais tu n'as pas de perceuse... Vas-tu en acheter une pour l'utiliser une fois ? Meuuuh non tu passes par zilok.com ! Tu n'utilises pas ta voiture, mets-la sur drivy. Voilà le nouveau sens de la vie sociétale pour les décennies à venir.

Nous verrons également l'émergence des monnaies alternatives comme l'application Mutum, service de partage des biens entre particulier avec utilisation de la monnaie virtuelle.

Pour citer un de mes précédents articles :

"Le monde de demain sera moins d'emploi mais toujours avec du travail"

Le monde de demain sera fait de freelance, de monnaies alternatives et locales, de bosser quand on veut, quand on peut, on utilisera son temps pour faire ce que l'on veut, j'ai hâte pas toi ?

 

Pour approfondir un peu le sujet

 

One Reply to “Nous sommes en train de vivre une révolution industrielle”

Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :